✠ Templiers : Sceau de l'Ordre du Temple avec sa symbolique toujours inexpliquée


L'Ordre du Temple de l'an 1118 était composé de moines soldats Catholiques au service du Pape et sous son commandement suprême, et cet ordre est resté Catholique jusqu'a sa dissolution par le Pape Clément V le 22 mars 1312. Les Templiers furent victimes d'une machination ourdie par le roi Philippe le bel, et le Pape fut impuissant à les sauver. A partir de 1804, encouragé par Napoléon Bonaparte et grâce à Fabré-Palaprat, le Templarisme vit le jour, avec sa cohorte de légendes comme par exemple celle du sceau. Enfin, très vite, des thèses fumeuses apparurent dans ce monde très fermé. A partir des années 1950 avec le néo-Templarisme ces thèses se sont transformées en dérives ésotériques délirantes ( Prieuré de Sion, Da Vinci Code, Marie-Magdala, les Mérovingiens, etc ).


Légende Templariste concernant le sceau des templiers

Depuis que l’Ordre existe, le sceau templier montre deux cavaliers ( peut-être Hugues des Païens et Geoffroy de Saint-Omer ) chevauchant sur le même cheval. Il existe une multitude d’interprétations différentes à propos de la symbolique de ce sceau. Par exemple, une légende contemporaine avance que ce symbole représente la pauvreté de l'ordre à son origine, et que les templiers devaient partager un cheval pour deux hommes !!

sceau du temple

Cette hypothèse est peu vraisemblable car les articles 33 & 34 de la règle de l'Ordre sont précis, ils définissent que le Templier doit avoir au moins 1 cheval et 1 écuyer, la règle préconise d’ailleurs qu’il est préférable que le Templier possède trois chevaux. Cette règle est donc en contradiction avec l'emblème des Templiers ( représentant 2 cavaliers sur un même cheval ! ), cet emblème est pour l'époque peu banal, incongru, voire invraisemblable car contraire а la règle mais surtout contraire aux convenances de l'époque.


L’explication de la Commanderie Geoffroy de Saint-Omer

Nous avons une autre explication concernant le symbolisme de ce sceau. Nous pensons que Hugues des Païens n’est pas cet homme venu de Champagne dont le nom fut très tardivement traduit par « Hugues de Payns », et pour qui personne n’a jamais pu produire la moindre preuve de sa naissance en Champagne.
Nous pensons que Hugues des Païens ( cité tel quel par Guillaume de Tyr, premier narrateur de la grande croisade en 1150 ) était le frère de Geoffroy de Saint-Omer que tout le monde appelait « Hugues le Païen ». Et dans ces conditions toutes les hypothèses émises depuis des siècles pour expliciter le symbolisme de ce sceau deviennent caduques. Si nous avons raison, l'explication toute simple de la symbolique de ce sceau, serait que cet emblème fut adopté en l'honneur des deux fondateurs de l'Ordre Hugues le Païen de Saint-Omer et Geoffroy de Saint-Omer son frère, et comme ces deux chevaliers étaient frères de sang, la moralité n’en souffrait pas.
Pour accepter une telle explication il faudrait remettre en question la légende d’Hugues de Payns originaire de Troyes, au risque de produire un séisme historico-culturel dans la société Française !
Ce n’est pas pour demain.


retour en haut de la page  consacrée au sceau templier