Moyen-âge

      Un Moyen Âge très diversifié    


La majorité des historiens fixe le Moyen Age Occidental entre l'année 476 ( date de la chute de l’Empire romain d’Occident ) à l'année 1453 ( date de la prise de Constantinople par les Ottomans ). Néanmoins, l’année 1492 ( date de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb ), est préférèe par quelques autres historiens pour dater la fin du moyen âge.
les 3 périodes du  moyen-âge Au V ème siècle, sur les ruines de l’empire romain Occidental s’établissent une multitude de petits royaumes barbares. La population doit s'adapter à des conditions de vie plus dures, le commerce périclite et les villes se vident. Le royaume Franc devient le plus puissant de l’Europe occidentale et le baptême de Clovis scelle une alliance durable avec l'église catholique. Charlemagne restaurera un temps la grandeur de l’empire, avant que celui ci ne sombre dans les querelles de succession et sous les coups des invasions vikings. Les invasions barbares et les luttes tribales sans fin dureront des siècles, plongeant l'Occident dans l'obscurantisme la violence et la récession. Ce n'est qu'au IX ème siècle que l'Occident renoue avec la stabilité et la prospérité. Le système féodal naissant conduit à l’émergence de nouveaux royaumes, dans lesquels les seigneurs s’organisent autour de leur château fort. La paix retrouvée au XI ème siècle, la population se met à croître, le commerce est relancé, la religion les sciences et la culture connaissent un fort regain d’activité. La religion chrétienne se développe d'une manière exponentielle et l’Église régne aux côtés des rois. Chez les Francs, le pouvoir royal faible sous Hugues Capet, se renforce au fil du temps avec l'èmergeance de puissants et charismatiques souverains comme Philippe Auguste, Saint Louis, Philipp le Bel et Louis XI, qui étendront considérablement le domaine royal. La guerre de cent ans va néanmoins freiner cette prospérité en opposant la France et l'Angleterre, jusqu’à ce que Charles VII avec l'aide de Jeanne d’Arc arrétent cette folie meutrière. Dès le milieu du XV ème siècle, la Renaissance marque le début d'une ère nouvelle, c'est la fin du Moyen Age.
Les diverses périodes qui constituent le Moyen Âge ne sont donc pas aussi tranchées que l'on pourrait le croire, et, bien que les historiens soient obligés de fixer des repères chronologiques, les évolutions et les mutations économiques et sociales se firent calmement au fil de l'eau.

   Il y eut donc Le haut Moyen-âge (fin du V ème IX ème siècle) qui vit les dévastations des Barbares puis leur assimilation aux populations autochtones, le renforcement considérable de l'église, et la création d'un Empire.
   Puis il y eut le Moyen-âge central avec l'apogée de la féodalité (X ème XIII ème siècle) qui vit les grandes croisades, les mutations scientifiques techniques commerciales et sociales, le régne des seigneurs et de la grande pauvreté, l'émancipation des villes.
   Enfin arriva le Bas Moyen-âge (XIV ème XV ème siècle) et le temps des calamités, de la peste, des famines, de la remise en cause des pouvoirs, des révoltes populaires.


retour en haut de page